Symptôme et traitement des endocardites aiguës et subaiguës

Les problèmes du coeur s’avèrent nombreux y compris les endocardites aiguës et subaiguës.

Symptöme

Ne ratez aucun article, inscrivez-vous à la newsletter
Vous pourrez vous en désinscrire à tout moment

On doit penser systématiquement à une endocardite devant l’association d’un souffle et d’une fièvre qui dure plus de 8 jours.

Les troubles cutanés (pseudo-panaris, pétéchies), l’hématurie microscopique, la splénomégalie sont des signes très évocateurs mais non indispensables.

En fait, c’est l’hémoculture qui permet le diagnostic : elle doit être faire au moment des poussées thermiques (au-dessus de 38 °), répétée plusieurs fois, si possible avant tout traitement antibiotique.

Elle doit préciser la nature du germe et sa sensibilité aux antibiotiques.
La porte d’entrée doit être recherchée minutieusement ; le plus souvent les troubles ont débuté après une extraction dentaire, un avortement, une amygdalectomie ; aussi faut-il insister sur le traitement antibiotique préventif systématiquement chez les cardiaques exposées à un risque infectieux.

Traitement

Le traitement curatif consiste en une antibiothérapie massive (50 millions de pénicilline + 2 g de streptomycine par voie intraveineuse continue jusqu’au résultat de l’hémoculture) et prolongée (au moins 3 semaines d’apyrexie).

En cas d’échec sur le plan infectieux ou d’aggravation de l’état cardiaque malgré un traitement bien conduit, on peut envisager une intervention chirurgicale dont les résultats ne doivent cependant pas faire oublier l’indiscutable gravité.

Ajouter un commentaire